Du bruit au signal (et inversement)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 17 janvier 2009

Adobe ouvre la voie à de nouvelles applications pour la vidéo avec XMP Library for ActionScript

Adobe poursuit sa stratégie de développement XMP en direction de la vidéo et vient de publier le premier preview de XMP Library for ActionScript.

Le code est basé sur la bibliothèque XMPCore utilisée pour traiter et gérer les métadonnées XMP et permet de les lire dans les fichiers SWF, FLV et F4V (avec Flash Player 10 uniquement).

Les applications CS4 permettent de capturer un grand nombre de métadonnées dans le processus de production et de les rendre disponibles dans les fichiers FLV ou F4V. Ces fichiers vidéo enrichis d'informations peuvent donc désormais être exploités dans les applications Flex grâce à cette bibliothèque.

Puisque la fonction de transcription vocale automatique (Speech To Text) des logiciels Premiere Pro et Soundbooth permet de convertir les dialogues de séquences vidéo (ou audio) en métadonnées texte, il devient ainsi possible par exemple de lire les métadonnées stockées dans un fichier vidéo et de les afficher automatiquement en synchronisation avec la lecture de la vidéo, de rechercher des métadonnées dans un fichier Flash pour commencer la lecture à un mot précis d’un dialogue, etc.

Lorsque les données GPS sont capturées, il est aussi possible de créer un widget Flex affichant dynamiquement une carte figurant les endroits où la vidéo a été prise.

Pour reprendre les termes de Gunar Penikis, les métadonnées XMP doivent maintenant être fondamentalement pensées comme un autre moyen de communication (another communication channel) facilement accessible et connecté à d'autres ressources Web pour construire de nouvelles applications.

SourceXMP Library for ActionScript on Labs (From Gunar)

jeudi 27 novembre 2008

Une année importante pour les métadonnées XMP

L'année 2008 marque véritablement la montée en puissance de la technologie de métadonnées XMP que la société Adobe a initialement développé pour l'image fixe et pour ses propres formats de documents. Une série d'initiatives récentes dans les standards et la sortie de la Creative Suite 4 l'impose maintenant au delà de la seule description des contenus et étend son domaine d'application au multimedia.

Lire la suite...

vendredi 17 octobre 2008

Architecture d'Adobe Ligthroom et langage LUA

Une présentation récente par Troy Gaul (Adobe) décrit l'architecture de Lightroom.

A noter:

  • 63 % de Lightroom est écrit en LUA, langage de script compact créé en 1993 et particulièrement utilisé pour le développement des jeux vidéos
  • Le développement utilise un IDE écrit lui-même en LUA
  • Le reste de l'application est en C, C++ et Objective C, en particulier les fonctions de bas niveau traitant les images (code partagé avec Camera Raw).
  • Lightroom embarque SQLite 3.4.1
(via le blog de Ted Leung)

samedi 6 septembre 2008

Licence de brevet public pour XMP

Adobe vient de publier une licence de brevet public pour XMP (Public Patent License for XMP).
L'objectif de l'éditeur est de proposer une licence publique ouverte et gratuite pour développer et distribuer des applications XMP:

Adobe grants every individual and organization in the world the right, under all Essential Claims that Adobe owns, to make, have made, use, sell, import and distribute Compliant Implementations.

Selon le blog de Gunar PenikisXMP product manager chez Adobe, cela permettra de supprimer les obstacles à l'adoption et l'utilisation de XMP comme standard de métadonnées.

Commentaire: La société Adobe cherche ainsi à conforter XMP comme standard de fait reconnu pour sa large diffusion et sa position dominante. On est loin encore de la démarche qui l'établirait comme un véritable standard ayant fait l'objet d'un processus de normalisation. Puisque XMP s'appuie sur les standards RDF et Dublin Core, il est possible qu'Adobe s'oriente à terme vers une normalisation comme on l'a observé récemment pour le format PDF (après 15 années d'existence quand même). Néanmoins, cela ne pourrait intervenir à notre sens qu'en proposant une alternative aux schémas propriétaires photoshop et pdf inclus dans la spécification XMP (par exemple sous la forme d'alias), et en étendant le format aux images animées (on pense à Flash bien sûr).

jeudi 27 mars 2008

Adobe sort une première version de Photoshop en ligne

« “The Future is Now” voilà comme l’évangeliste des interfaces riches de chez Adobe annonce la sortir de Photoshop Express, la première version officielle de Photoshop entièrement en ligne. Cette application web, réalisée en Flex évidemment, a été rendu disponible à tous cette nuit et montre bien la volonté d’Adobe d’étendre à termes sa suite logicielle directement sur le web. »
(Frédéric Cozic sur blog.aysoon.com)

« Mais Photoshop Express n’est pas tout à fait Photoshop. Il s’agit bien d’une version très allégée pour le grand public et certainement pas pour les professionnels.
Et cette différence constitue sa force et sa faiblesse. Il n’existe que 17 fonctionnalités d’édition sur Photoshop Express; soit une toute petite fraction de ce que l’obtient avec Photoshop pour $650. Et ces 17 fonctionnalités sont destinées à toutes sortes d’effets et de filtres. Pas pour tracer des lignes, rajouter du texte ou créer des formes. Tout juste est-il possible de retoucher des yeux rouges ou des zones indésirables, de modifier les tons et les couleurs, entre autres.
Une fonctionnalité innovante de Photoshop Express est la possibilité donnée de modifier un filtre déjà appliqué à une photo. Il suffit de 'cocher' la case correspondante au filtre pour l’enlever de votre image; les différentes modifications apparaissent sous forme de pellicule de film avec toutes les versions réalisées. Cette fonctionnalité “undo” (défaire) comble en quelques sorte l’absence des calques qui forment la base de tout travail sur Photoshop.
Photoshop Express se diffère aussi en proposant une solution d’hébergement et de partage des photos en ligne. Vous pouvez stocker jusqu’à 2GB de photos depuis votre bureau ou depuis Facebook, Photobucket ou Picassa. Des fonctionnalités d’export et de SlideShows sont aussi disponibles. »
(Michael Arrington/Ouriel Ohayon sur TechCrunch)

voir aussi sur 2803, NetEco, Ecrans.fr

Premières observations:

  • le caractère @ n'est pas accepté depuis un clavier français, il faut procéder par copier/coller du login...
  • les métadonnées IPTC et XMP sont perdues lors d'une édition
  • il est possible d'ajouter une légende (caption) mais celle-ci n'est pas sauvegardée comme information IPTC et/ou XMP

jeudi 7 février 2008

Adobe arrête le service Stock Photos

Adobe arrête définitivement le service Stock Photos d'Adobe Bridge à compter du 1er avril 2008 .
Lire la FAQ sur le site d'Adobe.
En 2005, une pétition internationale avait été lancée contre ce service à l'initiative de syndicats de photographes.