Un bref billet paru dans la revue Archimag n° 227, septembre 2009 :

« La question de la légitimité et de la validité des contenus générés par les utilisateurs est bien connue dans les cas de Wikipédia et du journalisme citoyen, mais ne se pose pas dans les mêmes termes lorsque le crowdsourcing est d’envergure bien moindre, le sujet spécialisé et les méthodes différentes. PhotosNormandie est un projet collaboratif actif depuis janvier 2007. Il a pour but d’améliorer la description documentaire de photos historiques sur la bataille de Normandie en utilisant les possibilités de Flickr. Les participants réguliers connaissent tous fort bien le sujet et possèdent de nombreux ouvrages et revues de référence. Ils ont aussi une bonne connaissance locale et familiale de ces événements. Ce sont des amateurs passionnés qui ont développé des compétences pointues. Ce noyau de participants fonctionne comme un comité éditorial informel qui valide les informations proposées. Les critères sont simples. Si une information provient d’une source publiée, on doit la citer. Dans le cas contraire, il est nécessaire de produire des éléments visuels – observation de la photo, autres photos similaires, films, plans, cartes – ou bien d’autres arguments qui proviennent de témoignages directs ou indirects. Enfin, les informations plausibles doivent être explicitement mentionnées comme des hypothèses. 

Le travail collectif effectué tient sa légitimité de la qualité et de la vérifiabilité des résultats obtenus. Il est très facile du reste de comparer les légendes produites avec celles qui figurent sur le site d’origine, qui renferme de nombreuses erreurs. Ce projet, comme tout travail de redocumentarisation, est un work in progress. Il est conduit par des amateurs compétents, organisés collectivement, et qui sont plus soucieux de produire des contenus de qualité que de gloser indéfiniment sur leur légitimité. Les légendes de PhotosNormandie sont d’ailleurs reprises dans certains ouvrages spécialisés. »

Voir aussi le billet plus développé Sur la légitimité des contenus générés par les utilisateurs.