Présentation

accessCeramics est une collection de photos de céramiques contemporaines conçue pour être utilisée par des artistes, des enseignants, des chercheurs et le grand public. Cette base iconographique est destinée à combler un vide dans les collections d'images de céramiques contemporaines disponibles sur le Web. Les photos et les métadonnées sont stockées sur la plate-forme de partage Flickr accessible à la fois depuis le site accessCeramics.org et par l'interface de Flickr. Les soumissions de photos sont validées par un conseil de curateurs actuellement constitué par les fondateurs de la collection, Ted Vogel (Assistant Professor of Art, Program Head in Ceramics, Department of Art, Lewis & Clark College) et Margo Ballantyne (Visual Resources Curator, Watzek Library, Lewis & Clark College). Ce conseil sera élargi à l'avenir. Toutes les photos proposées sont sous licence Creative Commons.

Le projet utilise les possibilités de Flickr et des réseaux sociaux tout en proposant également une interface web personnalisée. Les responsables du projet espèrent ainsi que les utilisateurs prendront connaissance de la collection à la fois grâce au site Web et par le biais de l'interface de Flickr, dans un esprit semblable à celui de la collection de photos de la Library of Congress à travers l'initiative The Commons.

Le projet est en ligne depuis mars 2008 et devrait être lancé publiquement au printemps 2009 d'après le blog accompagnant le développement du projet.

Les métadonnées utilisées sont un mélange de Dublin Core et de VRA Core (un standard développé par la Visual Resource Association). Ce choix a été effectué pour simplifier le processus d'indexation des images. La plupart des valeurs de champs proviennent du Getty Art and Architecture Thesaurus

Les métadonnées d'une image sont stockées dans Flickr comme des machine tags.

Les machine tags

Les machine tags sont des tags Flickr habituellement générés par des programmes (d'où leur nom tags de programmation dans l'interface française de Flickr). Un machine tag est un tag de la forme namespace:field=value, où:

  • namespace est un espace de nom
  • field est une propriété (ou prédicat) qui appartient à la classe, la "facette" définie par l'espace de nom
  • value est une valeur; comme pour les tags Flickr habituels, les guillemets sont requis si la valeur comporte un espace

Il est ainsi possible non seulement de définir des relations de la forme propriété-valeur mais également de regrouper ces relations sous un même espace de noms.

Exemple:

dc:title="le titre de la photo"

dc est un espace de noms

title est une propriété appartenant à l'espace de nom dc

"le titre de la photo" est une valeur

Il est aussi possible de définir un machine tag précisant l'espace de nom à la manière XML:

xmlns:dc=http://purl.org/dc/elements/1.1/

Ce qui permet de spécifier que l'espace de nom dc utilisé dans le machine tag donné en exemple précédemment est bien le Dublin Core.

C'est de cette manière que la Library of Congress maintient le lien entre les images stockées sur Flickr et son catalogue en ligne (Prints and Photographs Online Catalog). Quand on affiche une photo de la LoC sur Flickr, par exemple celle-ci, on remarque le petit sous-menu “Afficher les tags de programmation” en dessous des tags habituels à droite de la photo. Un clic sur le triangle permet alors d'afficher les machine tags suivants:

dc:identifier=http://hdl.loc.gov/loc.pnp/ggbain.12578

xmlns:dc=http://purl.org/dc/elements/1.1/

La valeur de la propriété dc:identifier pointe sur la photo dans le catalogue en ligne de la LoC.

Le géocodage des images est probablement l'une des utilisations les plus courantes des machine tags sur Flickr avec les tags préfixés geo (geo:lat, geo:lon, etc.). Mais il existe d'autres applications utilisant les machine tags, ainsi le collectif photographique utata.org (recherchez le tag utata:project sur Flickr) ou la webradio last.fm pour identifier les photos prises lors d'un même événement.

Par ailleurs, Flickr vient d'étendre le jeu d'API permettant de travailler avec les machine tags, lire le billet Machine Tag Hierarchies

Ce qui a permis à Paul Mison de développer une intéressante application permettant d'afficher les machine tags disponibles sur Flickr organisés par listes d'espaces de noms, de propriétés et de valeurs: Machine Tag Browser

En utilisant cette application, on s'aperçoit que la plus grande confusion règne concernant la nomenclature des espaces de noms utilisés dans les machine tags de Flickr...

Les initiateurs du projet accessCeramics souhaitaient initialement utiliser Flickr comme un silo unique regroupant images et métadonnées accédées par une interface web utilisant l'API de Flickr. Mais à l'usage, les possibilités de Flickr sont apparues insuffisantes, en particulier en ce qui concerne la sécurisation des machine tags - qui sont accessibles depuis l'interface utilisateur comme tous les autres tags - et l'impossibilité d'effectuer des recherches avec troncatures. Pour éviter ces limitations et également pour des raisons de performance, les métadonnées du projet sont maintenant également stockées dans une base de données MySQL. Dans l'architecture actuelle, les métadonnées saisies par l'artiste sont stockées dans la base de données MySQL et les machine tags sont générées ensuite par un 'super-utilisateur' accessCeramics sur Flickr. Les responsables du projet ont l'espoir que les fonctionnalités de Flickr vont s'améliorer dans un proche avenir permettant de construire une véritable application uniquement basée sur Flickr et répondant à leurs besoins.


Affichage d'une photo sur le site accessCeramics.org; les différentes versions téléchargeables de l'image sont stockées sur Flickr.
[cliquez ici pour afficher la page correspondante sur accessCeramics.org]


Affichage de la même photo sur Flickr; notez les machine tags (tags de programmation) à droite qui reprennent les métadonnées saisies sur le site accessCeramics.org.
[cliquez ici pour afficher la page correspondante sur Flickr]

Sources: