Du bruit au signal (et inversement)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 12 mars 2008

Map of Findability

Vu sur le blog Green Chameleon de Patrick Lambe, une carte façon portulan pour explorer les relations entre taxonomies, ontologies et folksonomies:


Je trouve assez drôle les People's Republic of Folksonomy et Independent Principality of Thesauri.
A voir aussi son explication et son schéma Defining "Taxonomy" ainsi que le site Organising Knowledge.

(d'après un post de David Riecks sur la liste Controlled Vocabulary)

mardi 11 mars 2008

Annonce - Photo Metadata Conference (5 juin 2008, Malte)

Photo Metadata Conference
"Metadata for Better Business"
5 June 2008
St. Julien, Malta

Site phmdc.org et programme
Organisé par l'IFRA, l'IPTC et le CEPIC

Metadata are critical to photo business by providing important information about the image and by describing it properly. The maximum added value will only be achieved if the metadata are precise and reliable. But how can we apply metadata to avoid ambiguity and misunderstandings among our customers?
The Photo Metadata Conference will demonstrate improving your business through the proper use of metadata:
  • "Keywording versus Controlled Vocabularies":
    What are the advantages for business of the two methods of keyword provision?
    Where can flexible keywords excel and in which cases can terms from controlled vocabularies support your business better?
  • Software support for metadata input:
    Technology should assist humans in their business tasks - and this should also apply for metadata input. But where do current software products fall short of this goal, and what are good examples of input support?
  • Identifying photos:
    Every photographer and photo librarian wants to clearly indicate: "This is my photo". In the interests of copyright protection, copyright owners want unique identifiers in the image helping to locate it on the world wide web. At what stage should these be produced, and what are the options for protecting this information? This session will discuss the issues surrounding the production and use of global identifiers and the registers needed to support them.

The Photo Metadata Conference 2008 will also follow up on what has been achieved since last year's conference:

  • First public presentation of the refurbished IPTC Core and a new IPTC Extended set of photo metadata.
  • A presentation from the Stock Artists Alliance on the use of metadata by the major stock distributors.
    SAA runs a project to teach about and encourage the use of embedded metadata by photographers.

Again in 2008 the Photo Metadata Conference will bring together major players from the photo business: creators and users, from freelance photographers to photo editors of global news agencies; prominent maintainers of photo metadata standards; and the makers of cameras and imaging software.

We invite you to discover how to bring your business into focus by using metadata at the second international Photo Metadata Conference on 5 June 2008, on Malta in the beautiful Mediterranean, in conjunction with the CEPIC Congress 2008.

dimanche 9 mars 2008

Table ronde CampusXML - Géolocalisation et géomarketing pour les entreprises de presse (19 mars 2008)

CampusXML, le forum francophone de l'IFRA dédié à l'évolution des systèmes d'information dans le monde de la presse, organise une table ronde sur la géolocalisation et le géomarketing pour les entreprises de presse.
Mercredi 19 mars 2008 de 14h à 17h30 - Paris 8ème
Je donnerai une présentation sur la Géolocalisation des images numériques fixes:

  • Définitions: géolocalisation, géocodage
  • Géolocalisation des images ? Pas si simple ...
  • Rappels: IPTC/IIM, XMP, IPTC Core, Exif
  • Exif et géocodage
  • Techniques de géocodage des photos
  • Google Maps, Yahoo Maps, Google Earth
  • Fichiers KML et fichiers KMZ
  • Geocoding Web Services
  • À quoi sert la géolocalisation des images ?
  • Géocodage, date, temps et histoire
Autres interventions:

Outil Géopub pour rentabiliser vos campagnes marketing :
Couverture territoriale de vos éditions, statistiques sur les ventes par commune, réseaux de distribution , zones de chalandise, etc.
par Pierre FRAISSE, Directeur général Zetascribe.

A la découverte des logiciels de géolocalisation et des mashups Google.
par Gilles BRUNO, Consultant, Observatoire des médias.

Programme complet et renseignements sur le nouveau site du CampusXML

La thèse de Church : hier, aujourd'hui, demain

« La thèse de Church - du nom du mathématicien Alonzo Church - est le principe de base de la calculabilité. Dans sa forme la plus ordinaire, elle affirme que tout traitement réalisable mécaniquement peut être accompli par un ordinateur (plus précisément dans sa forme idéalisée qu'est une machine de Turing). Dans une forme plus élaborée, elle affirme qu'un concept intuitif, la calculabilité effective, coïncide avec un concept formel et mathématique, la calculabilité, défini de plusieurs façons dont on a pu démontrer mathématiquement qu'elles sont équivalentes. » (Wikipedia)

Colloque de philosophie de l’informatique

La thèse de Church : hier, aujourd'hui, demain
Regards croisés de philosophes et de théoriciens du calcul

VENDREDI 11 avril 2008 Centre Sorbonne, amphi. Descartes
Le colloque se déroulera entre 9h30 et 18h45, amphithéâtre Descartes, université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne), 17 rue de la Sorbonne, 75005.

Tel qu’appréhendé par l’informatique théorique contemporaine, le calcul n’a plus guère de traits communs avec l’artefact qu’avaient proposé, au début du XXe siècle, les premières théories de la calculabilité (machines de Turing etc) et dans le contexte desquelles la fameuse « Thèse de Church » fut énoncée. Sous le regard contemporain, le calcul diffère de son ancêtre à la fois par ses propriétés (parallélisme, non déterminisme, concurrence), par la multiplicité de ses échelles (calcul sur les réels, fonctionnalité d’ordre supérieur, complexités intermédiaires) et par ses liens avec les sciences de la nature (calcul quantique, bio-calcul). Quel impact ces métamorphoses du calcul ont-elles sur l’horizon fermé, il y a soixante-dix ans, par la thèse de Church ? Qu’impliquent-elles quant à la question ouverte par la « version physique » de la thèse de Church : la nature calcule-t-elle ?

Coordination : Jean-Baptiste Joinet
Participation libre
Plus d'informations ici (intervenants et programme des exposés)

Les fondements des mathématiques


Conférence de Jean-Yves Girard sur Canal-U
le 17/06/2000
La "crise des fondements" s'ouvre en 1897 avec le paradoxe de Burali-Forti, une contradiction dans la toute jeune théorie des Ensembles. Parmi les solutions proposées, le "Programme de Hilbert " (~ 1925) accorde un rôle privilégié à la non-contradiction formelle. Le théorème d'incomplétude de Gödel (1931), qui réfute le programme de Hilbert, a fait le désespoir de tous ceux qui cherchaient une réponse définitive à leurs angoisses fondationnelles. Il a aussi gêné ceux qui cherchaient plus simplement à comprendre la nature des objets mathématiques. Ce n'est qu'avec le développement de l'informatique qu'ont pu se dégager de nouveaux axes de lecture, en rupture de plus en plus nette avec le réductionnisme Hilbertien.

vendredi 7 mars 2008

La Une choisie par ordinateur / Digg bientôt racheté ?

The Economist commente aujourd'hui le résultat d'une étude de chercheurs de Hewlett-Packard en Californie, qui disent être parvenus à modéliser le choix de Une, qui jusqu'ici dépendait avant tout de l'instinct du rédacteur en chef. Le fameux "news judgment" cher aux anglo-saxons.
Nouveauté ou info qui plaît? Selon leur modèle, la meilleure stratégie est de savoir précisément à partir de quel moment, les gens sont fatigués d'une nouvelle information. Ils ont pour cela étudié le comportement de milliers de billets sur digg.com minute par minute. Des nouvelles qui ont ainsi dépassé 350 minutes (presque 6 heures) ne seront regardées que parce qu'elles sont populaires et non plus parce qu'elles sont fraîches.
A propos de Digg, selon TechCrunch, Google et Microsoft s'apprêteraient chacun à faire une offre de rachat autour de 200 à 220 mlns dls. Des entreprises de média seraient aussi sur les rangs.
.../...
Par Eric Scherer sur AFP-Mediawatch

- page 15 de 20 -